© 2019 Tous droits réservés

De la cave au grenier
Lucane site photo 1.jpg
Pièce chorégraphique à quatre mains pour deux danseurs et un musicien 


À l’origine, l’envie de créer De la cave au grenier est née du désir d’Aëla Labbé, danseuse et photographe, de proposer une écriture chorégraphique à la manière d’un autoportrait photographique. Puis intervient Stéphane Imbert, danseur et sculpteur, nourri de ses propres représentations, mémoires et inspirations singulières.

L’autoportrait est une manière commode pour l’artiste qui se saisit de son modèle, il ne peut cependant tout dévoiler. Ici la commodité est avant tout une proposition à deux personnes, et si la dualité oppose et questionne, elle lie aussi. 

Les dualités ne sont pas des contraires mais des dynamiques fécondes, ferments de la dramaturgie de la pièce, un va-et-vient entre écriture chorégraphique et élaboration scénographique, langage corporel et plastique, confrontation et réponse, mouvant et statique, passé et présent, présence et absence, l’un et l’autre.

De la cave au grenierest une pièce chorégraphique façonnée à quatre mains, c’est le récit d’une transposition, celle d’une maison concrète et fantasmée, celle que l’on habite et celle(s) qui nous habitent. Nous visitons ces espaces secrets et exposés, dans lesquels nous vivons et qui nous fondent. Des espaces traversés par la réminiscence de nos folklores intimes, drôles et écorchés, sombres et lumineux.

Distribution et partenaires

Conception Aëla Labbé, Stéphane Imbert 

Interprétation Aëla Labbé, Stéphane Imbert, Mathias Delplanque  

Son Mathias Delplanque  

Lumière Françoise Michel

Costumes Micha Deridder

Remerciements 
Dominique Orvoine, accompagnement du projet

Noël Claude, président de LUCANE


Production LUCANE

Production déléguée Météores

 

Durée estimée : 1h 


Coproduction Théâtre-Universitaire de Nantes, CCNN – Centre National Chorégraphique de Nantes, Théâtre de l’Hôtel de Ville, Saint-Barthélémy d’Anjou, CNDC d’Angers, ADAMI

Accueil en résidences : Théâtre-Universitaire de NantesAu bout du plongeoir Tizé, La Fabrique Bellevue-Chantenay Nantes, La Plateforme/Festival Le Neufneuf Toulouse, La Liseuse/ Georges Appaix Marseille, LE SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS Nantes

Soutiens : Centre National Chorégraphique de Nantes / Festival Trajectoire(s) 2018, La Plateforme/ Festival Le NeufNeuf 2017 Toulouse, Aide à la maquette de création Région Pays de Loire , Aide à la création de la ville de Nantes , Au bout du plongeoir Tizé et Les Fabriques Laboratoire(s) artistiques Nantes dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes-Brest

 

Résidences de création  

Du 15 au 19 Octobre 2018 : La Liseuse/Georges Appaix - Marseille Ouverture le jeudi 18 octobre

Du 17 au 21 décembre 2018 : Théâtre Universitaire – Nantes 

Du 18 au 22 février 2019 : THV - Saint-Barthélemy-d’AnjouOuverture le jeudi 21 février

Du 25 février au 8 mars 2019 : CNDC - Angers – Ouverture le jeudi 7 mars 

Diffusion

Théâtre Universitaire – Nantes - 21 et 22 mars 2019 - CRÉATION

Le Quai Angers - 12 et 13 juin 2019 

Vidéo : extrait de matière

.................................................................

Photo : ©Lucane

  • Black Facebook Icon