© 2019 Tous droits réservés

La pratique de Lauriane Houbey se déploie entre Grenoble, Marseille et Nantes, et croise arts chorégraphiques, sonores, graphiques, et performance. Elle travaille à des projets tissant élans collectifs, fictions intimes et poétiques paysagères.
En tant que chorégraphe, elle collabore depuis 2012 avec Laurie Peschier-Pimont, avec qui elle développe la notion de Maysage – le paysage en mouvement. Elles créent plusieurs pièces chorégraphiques croisant entités paysagères et gestes collectifs (MatriceChildhood Manifesto, Waving, École d'Art Sauvage). Elles développent également une approche pédagogique de l'art chorégraphique, notamment en écoles supérieures d'art (Matrice, Exposer exploser explorer, Édition performée), à l'ESBANM-Nantes, l'ENSA-Limoges, l'ESAD-Grenoble, l'EESAB-Quimper.
Depuis 2010, elle intervient régulièrement au sein de l'ex.C.es où elle met en place des résidences de création en contextes, occasion de travailler avec des réalités physiques et sociales particulières (grande précarité, errance, expérience de la migration sud-nord, déficience visuelle) avec les outils des champs chorégraphiques et sonores et ceux du documentaire. Ces projets ont donnée lieu à plusieurs dispositifs et installations (La Maraude cartographique, Géographies intérieures, Quelque part, Cartographies traverses, D'ici là le milieu, La nuit remue, Les Voyages immobiles, Chair-langue).

En tant que performeuse, elle est actuellement interprète pour les projets de Mathilde Monfreux (Kathy Acker), Anne-Laure Pigache (Les Pourparlers), l'Agence Touriste (Promenades & Bureaux).

Elle participe également à divers projets d'édition, notamment Géographies Intérieures en 2012 et La nuit remue en 2014, deux recueils de cartographies produits par l'ex.C.es. Avec Laurie Peschier-Pimont, elle coordonne une carte blanche à l’Edition performée dans la revue 303 – numéro spécial Performance, happening et art corporel en 2014. En 2015 elle réalise avec Jérémy Damian la partition chorégraphique Étirements#2, à l'invitation de CitéDanse à Grenoble.

Autodidacte, elle s'est formée au contact de nombreux chorégraphes et improvisateurs, dont notamment Lisa Nelson, Catherine Contour, Loïc Touzé, Julyen Hammilton, Trisha Bauman, Patricia Kuypers, Simone Forti, ainsi qu'auprès d'artistes vocaux : Anne-Laure Pigache, Phil Minton, Myriam Djemour, ou encore de certaines approches somatiques (BMC, Feldenkrais, analyse fonctionnelle du mouvement, taï chi chuan). Elle a suivi des formations à l’image pellicule (16 & 35mm) ainsi qu’au son (prise de son, montage). Pour nourrir son lien aux mers et aux océans, elle pratique le surf ainsi que la navigation à la voile.

Les projets d'INUI sont accompagnés par Météores en production.
Waving - une danse chorale océanique et Childhood Manifesto sont accompagnés par Bora Bora Productions en diffusion.

  • Black Facebook Icon