© 2019 Tous droits réservés

Laurie Peschier-Pimont est danseuse, chorégraphe et pédagogue. Depuis 2008 elle développe des projets chorégraphiques, des dispositifs de performance, des projets pédagogiques, et collabore régulièrement avec le champ de l’édition. Sa formation est un parcours tissé entre compagnies de danse et cursus académique au CNR de Grenoble, une maîtrise universitaire en Histoire des Arts et un activisme politique-ludique-esthétique au sein du lieu autonome des 400 couverts [Grenoble]. De 2006 à 2007 elle poursuit ses études chorégraphiques à Essais au CNDC d’Angers – direction Emmanuelle Huynh. 

Avec Lauriane Houbey, elle forme le duo chorégraphique INUI pour une création inaugurale : Matrice, menée en 2012 à l’ESBA de Nantes-Métropole, en collaboration avec Daniel Perrier et un groupe d’étudiants participants. Le collectif s’expérimente comme un environnement dynamique aux pratiques paysagères, une constellation de singularités en mouvement, une masse puissante en révélation. Depuis, leur démarche artistique se focalise sur des notions environnementales, et déplie en pratiques et en performances la notion de maysage - le paysage en mouvement. Aussi la création chorégraphique Waving - une danse chorale océanique rassemble un large groupe de danseurs amateurs et professionnels pour former des vagues chorégraphiques et sonores. Empruntant des techniques de camouflage, Childhood Manifesto est une performance in-situ jouée en duo à l’orée d’intimes paysages aquatiques. Aujourd’hui le projet Écho explore la relation frontale en empathie kinesthésique avec le spectateur considéré comme paysage. 

À travers une démarche de pédagogique performative centrée sur les écoles supérieures d’art et design, elle revendique un « jouer école ». Associant pédagogie et création, elle développe avec Lauriane Houbey les projets : Matrice à l’ESBA Nantes-Métropole, Le Travail de l’Art à l’ESAD le Havre-Rouen, L’Edition performée à l’ESAD de Grenoble et à l’EESAB de Quimper, Exposer, exploser, explorer suivi de l’École d'Art Sauvage à l’ENSA de Limoges. La première édition de l’École d'Art Sauvage s’est jouée dans le cadre du festival Marcher Camper Flotter organisé par think-think-think à Nantes. Cette école performative et participative met à l’étude la notion de maysage, tout en questionnant nos dispositifs de perception, de formation et de création.

Son travail performatif se coordonne avec différents formats d’édition : Expansion Bleue s’insère dans Se Rendre créé par Lieux Communs - Jocelyn Cottencin, un dispositif Matrice, édition performée, augmenté d’une carte blanche pour le numéro Performance, happening, art corporel… de la Revue 303 et Le Travail de l’Art,  journal et self-workshop conçu avec Nicolas Couturier – g.u.i. Elle a collaboré aux projets de dérives urbaines du collectif Ici-Même [Grenoble] pour : Un peu plus à l’est de chez moi, Concerts de sons de ville, Agences de Conversation, Traversées d’extrémité, La ville une nuit entière.  Elle a travaillé avec Aline Landreau, Béryl Breuil et Antoine Monzoni-Calvet à la conception de Locomotive, une pièce chorégraphique et sonore. Elle a créé Expansion Bleue, une installation performée, et Expansion Orange, une performance élaborée avec la cinéaste Judith Cahen. 

Comme interprète, elle a dansé pour Alain Michard, Mille Plateaux Associés, Annie Delichères, Marie Orts, Emmanuelle Huynh et Nicolas Floc’h, Agnieszka Ryszkiewicz, Marianne Baillot. Elle danse pour Dominique Brun dans Sacre #2, une recréation historique in extenso du Sacre du Printemps de Vaslav Nijinski, ainsi que dans L’Après-midi d’un faune d’après la partition autographe du même auteur. Elle collabore actuellement avec la compagnie A.I.M.E - Julie Nioche dans le cadre de sa résidence d’artiste associée au Grand R à La Roche-sur-Yon, avec Nos Retrouvailles et l’Heure Intérieure, et intègre le laboratoire de création Infusions / Bains de Catherine Contour. 

Elle se forme au surf des mers comme ressource perceptive et imaginaire pour les projets chorégraphiques Waving et Childhood Manifesto.


Laurie Peschier-Pimont est une des co-fondatrices de Météores.

Ses projets et ceux INUI sont accompagnés par Météores en production.

Waving - une danse chorale océanique et Childhood Manifesto sont accompagnés par Bora Bora Productions en diffusion.

  • Black Facebook Icon