top of page
Match

Match prend son point de départ dans l’installation Invert de James Porter ; interprétation de Poème Symphonique pour 100 Métronomes de György Ligeti.

À l’origine, Ligeti compose cette pièce d’une vingtaine de minutes en 1962 à la suite de sa rencontre avec le mouvement Fluxus. Elle requiert un chef d’orchestre et 10 exécutants et cause un scandale lors de sa création. Elle sera par la suite très peu jouée du fait de sa difficulté de réalisation.

En 2020, James Porter crée un dispositif permettant de déclencher tous les métronomes simultanément. La simplicité apparente de l’installation dessine des paysages sonores et dévoile un enchevêtrement de rythmes, du chaos à l’épure. Les métronomes s’arrêtent les uns après les autres et laissent percevoir la périodicité des battements, les synchronisations, les silences.

Invert est comme une sorte d'entropie négative, le système évolue vers un degré croissant d'organisation, se régulant lui-même.  
En écho, le mouvement se superpose à l'œuvre avec des cellules rythmiques et chorégraphiques construites à partir des données constituantes de l’installation. Les deux corps empruntent alors un chemin partitionnel et une musicalité se tissant à celle des métronomes, les rapprochant l’un de l’autre, dans la quête d’un certain accord, vers un point d'équilibre partagé.

Distribution

Chorégraphie et interprétation AmieAmi - Pauline Bigot et Steven Hervouet

Installation - Invert (à partir de l'oeuvre "Poème Symphonique pour 100 Métronomes" de György Ligeti) interprétée, conçue et construite par James Porter

Production déléguée Météores 

Production, administration Charlotte Giteau 

Diffusion Clémence Voidies

Coproductions : Match Théâtre Francine Vasse, Les Laboratoires Vivants et Les Moulins de Paillard

Invert L'Ensemble Offrandes Les Moulins de Paillard

7 octobre 2023 - Sortie de résidence au Théâtre Francine Vasse - Les Laboratoires Vivants, Nantes

bottom of page