Research for the quadruped protagonist

« Sans doute ils se sentent vides et incomplets, la perte de leurs ombres étant un signe extérieur d'une certaine perte de substance. »

Galaxy, Mon Petit Poney épisode « Bright Lights », écrit par Barbara Petty

Research for the quadruped protagonist fait suite à une période dʼinvestigations du langage visuel de Mon Petit Poney, série américaine de dessins animés diffusée entre 1986 et 1987.


Les motifs emblématiques des images de Mon Petit Poney – les formes rondes, les symétries appuyées, la symbolique des couleurs, une préférence pour la joie qui ne lâche jamais – révèlent une esthétique autant excessive qu'attirante. Les poneys, êtres hybrides, représentent à la fois une construction de l'animalité et une hypothèse de lʼhumanité, une utopie fondée sur une économie de partage et de plénitude. Ce monde imaginaire laisse entrevoir notre monde réel.

La première moitié de la performance prend la forme d'une conférence académique sur la série.


Le texte, illustré avec une projection d'images vidéo de Mon Petit Poney, explore les topiques les plus pertinents au discours poney – les représentations du sexe et du genre, la nature de lʼéconomie poney, lʼarchitecture et son esthétique, etc. 

Le focus de la conférence change graduellement des observations visuelles de lʼunivers de Mon Petit Poney aux tentatives de compréhension des protagonistes de la série au moyen de  l'imitation physique. 

Ses explorations se transforment par la suite en danse prolongée qui pousse lʼendurance du performeur à travers la répétition d'un unique geste. Nous sommes invités à considérer la manière dont lʼinformation visuelle a pris corps, comment s'opère la transformation d'une relation autrefois distante aux images en transpiration, respiration lourde, et épuisement.

Distribution

Conception et interprétation Bryan Campbell

Regard extérieur Stéphane Bouquet

Production déléguée Météores

Administration, production Charlotte Giteau

Production, diffusion Sandrine Barrasso

Avec le soutien

CCN de Montpellier Languedoc-Roussillon dans le cadre de FUSED (French US Exchange in Dance) ; PACT Zollverein ; GogolFest ; Movement Research at the Judson Church.

 

Accueil en studio

Dragon’s Egg 

Diffusion 

2 Juillet 2010 – Centre Chorégraphique National de Montpellier Languedoc-Roussillon

6 Septembre 2010 – Gogol Fest – Kiev (Ukraine)

1er Novembre 2010 – Movement Research – the Judson Church – New York (États-Unis)

1er Octobre 2011 – Festival d’Automne – Théâtre de la Cité Internationale – Paris

1er Décembre  2011 – Kunstkomplex – Performancetage – Wupperal (Allemagne)

21 et 22 Février 2013 – Beursschouwburg – Bruxelles (Belgique)

24 mars 2018 – Festival (DÉCA)danse – Théâtre de Vanves

.................................................................

Photo : ©Ian Douglas