top of page
Les Vaillantes

Les Vaillantes sont une série d’actions chorégraphiques dédiées aux manifestations de lutte pour les droits des femmes, dans le contexte gynécidaire des violences sexistes et sexuelles à l’encontre des humain·e·s.

Ces actions chorégraphiques engagent des groupes de femmes dans une expérience sensible de danse, pour manifester publiquement leurs corps et leurs pensées en mouvement. Ces femmes dansent pour elles-mêmes, pour honorer les victimes et encourager les survivantes, pour soulever les regards et les résistances, déconstruire la culture du viol, aviver la posture des allié·e·s. Elles sont les vaillantes d’un jour et de chaque jour, affleur poétique, à main levée politique.

Intimistes ou spectaculaires, ces performances prennent la forme de rituels pour honorer les femmes, en s’appuyant sur les foyers sensibles et les zones de force. Il s’agit de construire des collectivités éphémères et perpétuelles autonomes, des masses critiques liminales ou gigantesques, des masses toujours des masses pour mesurer et s’opposer aux massacres. Elles œuvrent dans leur vie de survivantes pour faire ce levier et assurer le passage de l’ère de la préhistoire patriarcale de l’humanité* dans laquelle nous restons embourbées et redevables de certains privilèges, à l’histoire qui s’écrit avec toustes les êtres intégrales de l’humanité.

Ici, le mot "femmes" inclus toustes les individu·e·s qui se perçoivent et se situent dans la perspective historique féminine, féministe, transféministe, queer, intersexe, non-binaire, racisée, invalidée, sorcière, religieuse, spirituelle, et subissent le biais de la société patriarcale capitaliste coloniale dominante.

* Rita Laura Segato
 

Imperceptible

Un flot de silence

S’amasse

Changer

Fendre la terre

Ouvrir une faille

Pour que l’eau coule

De ce qui n’a pas été dit

— Ana Jimena Sánchez

 



 
Le premier épisode s’écrit avec un groupe de femmes du collectif Toutes Sport, animé par Laura Monnier dans le cadre du CIDFF d’Ardèche, ainsi qu’un groupe de femmes invitées.

Une danse symbolique se met à l’œuvre et ouvre l’espace en marchant, en se reliant, en paradant, en signifiant, en gagnant du terrain pas à pas. Inspirée des processions et danses en ligne, des farandoles et danses des fées, des danses macabres du moyen-âge autant que des manifestations féministes, cette fresque chorégraphique offre un cycle de gestes à interpréter. Ce rassemblement de femmes avance sur la place publique comme un chasse-neige qui impose sa douceur, les vulnérabilités, la puissance collective, la détermination en route, la manifeste.

Dans ce même contexte sera interprétée l’installation plastique Zapatos Rojos de l’artiste mexicaine Elina Chauvet, projet d’art public relationnel et libre de droit, pour les évènements de lutte contre les féminicides et violences à l’encontre des femmes. Des centaines de chaussures peintes en rouges seront installées pour représenter les féminicides et infanticides perpétrés en France du 1er janvier au 23 novembre 2023 dans le cadre des violences conjugales et intra-familiales. La danse des Vaillantes vient honorer ces femmes et ces enfants assassinés, proposer une conscience en mouvement, relever le regard face à la sidération, le sentiment d’effroi que provoquent ces violences systémiques et l’installation d’Elina Chauvet.


 

Représentations

Jeudi 23 novembre 2023 à 12h30/13h30/14h30, place du Champ de Mars à Aubenas, dans le cadre de la manifestation Une femme toutes les 48h, axée sur la problématique des féminicides, des violences conjugales et intra-familiales, à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles 2023

 


Distribution
Conception  Laurie Peschier Pimont
Interprétation  le groupe des femmes de Toutes Sport Aubenas + un groupe de femmes invitées
Partenariat  CIDFF, Centre d’Information sur le Droit des Femmes et des Famille, Ardèche


Production déléguée  Météores
Production administration  Charlotte Giteau

Merci à Sophie Gérard pour ses précieux conseils

Les Vaillantes #1 → 2023
bottom of page